INCENDO
Sur le rapport entre genres & classes. Revue de presse & textes inédits
USA : femmes militaires
Categories: Général

Jacques Martin 1921-2010 (1)L’armée américaine ouvre tous ses postes aux femmes «sans exception»

C’était un engagement pris par l’administration Obama en 2013, mais le Pentagone avait obtenu un délai.

L’armée américaine a pris la décision d’ouvrir aux femmes tous ses postes de combat «sans exception», y compris les unités d’élite, a indiqué ce jeudi le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter. Les femmes pourront accéder à tous les postes de combat si elles peuvent «remplir les conditions» fixées pour ces postes, a précisé Ashton Carter lors d’une conférence de presse au Pentagone, en allusion notamment aux critères de capacité physique.

Des femmes «pourront conduire des chars», «tirer au mortier», être membres des forces spéciales comme «les Bérets verts ou les Navy Seals» «ou mener» des soldats d’infanterie au combat, a-t-il dit. L’armée américaine doit avoir accès «au plus grand nombre possible de talents», et ne peut pas laisser les femmes de côté, a-t-il expliqué.

Le secrétaire à la Défense a reconnu qu’il n’avait pas donné suite à la demande des Marines, le prestigieux corps expéditionnaire américain, de réserver certains postes aux hommes. Les Marines étaient isolés dans cette demande, les autres armées et notamment l’Armée de terre (US Army) n’ayant pas demandé à conserver des postes exclusivement masculins, a-t-il notamment fait valoir.

15% de femmes dans les effectifs

L’administration Obama avait annoncé en 2013 sa volonté d’ouvrir tous les postes de combat aux femmes mais le Pentagone avait reçu un délai pour décider si d’éventuelles exceptions seraient conservées.

Depuis 2013, l’armée américaine a déjà ouvert un grand nombre de postes. Mais l’ouverture aux femmes restait à confirmer pour les postes de combat de l’infanterie, des blindés et des chars, et pour de nombreux postes des forces spéciales.

Trois jeunes femmes militaires américaines avaient marqué un point symbolique important cette année pour la cause des femmes au combat en réussissant la formation des Rangers de l’armée de terre américaine. L’armée américaine compte environ 15% de femmes dans ses effectifs.

SOURCE : Libération

Leave a Reply