INCENDO
Sur le rapport entre genres & classes. Revue de presse & textes inédits
Cambodge : usines et maternité

vanessa winship 01 (1)Les usines de textile cambodgiennes abandonnent leurs ouvrières

Enfants & Développement intervient dans la province de Kampong Speu, au Cambodge, depuis 2006. Il s’agit surtout de promouvoir l’éducation en matière de santé maternelle, néonatale et reproductive. Mais avec les années, la vie de famille au Cambodge a connu un certain changement : en effet, de plus en plus de femmes en âge d’avoir des enfants travaillent désormais dans des usines, et ne consacrent plus leurs vies à élever leurs enfants à la maison comme c’était le cas traditionnellement. Pour faire face à ce changement, et pour ajuster son intervention à une région en plein bouleversement, Enfants & Développement a décidé de mener une enquête, en collaboration avec l’ONG GRET, afin de mieux comprendre les pratiques actuelles en santé maternelle et reproductive, ainsi que les conditions de travail des femmes et leur accès aux soins de santé. 440 entretiens ont été réalisés avec des femmes ouvrières, qui représentent l’écrasante majorité de la force de travail de ces usines. Selon les résultats, les femmes ont un mauvais accès aux soins de santé pendant et après leur grossesse. Les entretiens ont également montré que les femmes n’ont pas le droit du travail cambodgien n’est pas respecté correctement dans les usines de textile. En effet, la loi impose aux usines de mettre des services de santé à disposition de leurs employés, comme des garderies, des infirmeries et des plans de santé maternelle et reproductive. Ces services sont obligatoires dès que les employés sont plus de 50. Pourtant, il se trouve que ces services sont souvent minuscules, mal gérés voire inexistants.
Les ONG comme Gender and Development Cambodia ont dénoncé cet état de fait, en rappelant que les mères n’éduquent plus leurs enfants comme elles le faisaient il y a cinquante ans, en restant à la maison avec eux. Ces pratiques ne conviennent plus aux mères qui travaillent. Les patrons des usines doivent fournir ces services pour assurer une croissance économique dans le futur.
Enfants & Développement veut lancer un projet à l’adresse des femmes ouvrières de la province de Kampong Speu. Nous espérons ainsi pouvoir améliorer les conditions de travail des femmes ouvrières, en leur assurant un bon accès aux soins de santé, des installations de base comme les infirmeries, et des garderies dans les usines, à travers l’engagement de partenaires financiers et des accords avec des usines locales et les femmes ouvrières de la région.

Enquête, réalisée par l’équipe E&D du Cambodge en PDF : Reproductive and maternal health of garment workers in Kampong Speu

Leave a Reply