INCENDO
Sur le rapport entre genres & classes. Revue de presse & textes inédits
Tom Of Finland

Tom Of Finland : le dessinateur homoérotique a enfin son biopic

Un biopic très attendu consacré au pionnier finlandais du dessin homoérotique.
Mais le génie hardcore du dessinateur est-il soluble dans le cinéma mainstream ?

Ça n’était qu’une question de temps avant qu’un cinéaste ne se penche sur la vie et l’oeuvre du dessinateur Tom of Finland. L’artiste, qui se défendait d’être militant, a pourtant libéré la libido d’une génération entière d’homosexuels en créant un univers homoérotique peuplé de policiers aux tétons turgescents, de bikers aux bites démesurées, de marins et cowboys s’enfilant à longueur de comic strips. Mais de la vie de Tom, de son vrai nom Touko Laaksonen, on ne savait pas grand chose. C’est cette existence, toute entière, que le réalisateur finlandais Dome Karukoski veut nous fait découvrir.

Touko (joué par Pekka Strang) est un ex-militaire devenu pubard. Virtuose du crayon, il fait secrètement naître sur papier ses fantasmes les plus torrides dans une Finlande rurale et coincée (« Tu as essayé de publier tes dessins  en Finlande ? », lui demande un plan cul allemand. « Ce serait plus facile de  les publier au Vatican », lui répond Laaksonen). Le succès, c’est aux Etats- Unis qu’il le connaîtra, sous pseudonyme, grâce à ses publications dans des magazines beefcake qui feront de lui le dessinateur le plus célébré d’une culture gay encore naissante.

Un amour sublime

Ce biopic narrant le chemin vers une gloire underground est doublé d’une histoire d’amour constante avec un danseur, Nipa, rencontré en 1953 : « C’était important de montrer que cet homme, qui a passé sa vie à dessiner des relations polygames et des orgies, a en fait vécu une histoire d’amour avec le même garçon pendant 28 ans, explique le réalisateur. Même s’ils étaient sexuellement libres, ils partageaient un amour profond. Et cette liberté est l’essence même du travail et de la vie de Tom Of Finlande. »

Ecarteler le film entre la vie du dessinateur et son art a été un véritable défi : « Il y a eu 39 versions différentes du script, avoue le réalisateur. On a même envisagé de donner vie à ses personnages (son emblématique « Kake ») en animation ! »

Tom of Finland, de Dome Karukoski. Avec Pekka Strang, Lauri Tilkanen, Jessica Grabowsky, etc. 115 minutes. En  salles le 19 juillet 2017.

SOURCE : Tétu

Leave a Reply